Traitement de l’aspergillose

A l’éditeur-Walsh et al [1], on peut recommander le posaconazole chez les patients neutropéniques atteints de leucémie myéloïde aiguë ou de syndrome myélodysplasique à haut risque d’aspergillose invasive. L’affirmation selon laquelle le posaconazole était significativement plus toxique chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë En effet, les effets indésirables étaient similaires lorsque le posaconazole était comparé au fluconazole dans l’essai cité [2]. En fait, il convient de préciser que le taux de toxicité était comparable à celui du fluconazole ou de l’itraconazole. Le posaconazole était aussi sûr que le fluconazole ou l’itraconazole Dans l’étude citée par Cornely et coll. [2], le taux de tout effet indésirable était de 52% chez les patients qui ont été traités par posaconazole. prophylaxie par le posaconazole, contre 60% chez les patients ayant reçu du fluconazole et 55% patients ayant reçu l’itraconazole à titre prophylactique Même si le point de vue se limite à des événements possiblement ou probablement liés au traitement, il existe une différence statistiquement significative P = 01 entre l’innocuité du posaconazole associé à un taux de 6% d’effets indésirables et l’innocuité Certains effets indésirables graves, y compris une diminution de la fraction d’éjection, un allongement de l’intervalle QT ou QTc et des torsades de pointes, ont été rapportés chez 1 patient recevant du posaconazole. La nature ouverte de l’étude et la perception dominante du fluconazole un médicament sûr ne peut pas être exclu comme une influence dans la détermination de toute relation possible entre les événements indésirables et le posaconazole; ce biais potentiel doit être pris en compte. En outre, les patients recevant du posaconazole à titre prophylactique présentaient un taux de mortalité global inférieur [2]. Ullmann et al. [3] ont montré que le posaconazole était aussi sûr que le fluconazole administré comme prophylaxie antifongique. Cependant, il ne faut pas dire que le posaconazole est significativement plus toxique dans le contexte de la prophylaxie antifongique chez les patients présentant un risque élevé d’infection fongique invasive.

Remerciements

Conflits d’intérêts potentiels MK: pas de conflits