Le logiciel doit être robuste

De Wildt et al se concentrent sur les défauts d’Excel mais ignorent les autres insuffisances.1 Utiliser Excel ou d’autres tableurs pour la vérification des doses (avec ou sans la fonction de verrouillage) inapproprié. Le problème n’est pas seulement que les données passent au mauvais endroit et il est essentiel que les concepts de force et de dose ne soient pas confondus, ce qui semble s’être produit dans ce cas, et que chaque entrée soit claire, suive les normes acceptées. le but est clair. Ecrire un logiciel robuste pour gérer les calculs de dose est simple, mais ce n’est pas seulement un travail pour le programmeur. La première exigence est d’assembler le domaine de connaissances de l’application — dans ce cas, tous les médicaments (et tous leurs détails en format standardisé) qui seraient nécessaires en pédiatrie et le domaine de l’information médicale pour leur utilisation (indications, contre-indications effets secondaires, interactions, dosage, etc.). Ensuite, les concepts de connaissances et la terminologie connexe doivent être organisés, de préférence dans une forme de thésaurus hiérarchique et placés dans une base de données. Maintenant, l’algorithme pour faire la vérification de la dose peut être écrit et vérifié. Enfin, le programmeur peut écrire le programme. Ce programme effectue des appels à la base de données de domaine de connaissances sur la base des entrées strictement contrôlées de l’utilisateur. Les médicaments requis sont sélectionnés à partir de la base de données, en s’assurant que les vrais produits sont choisis par l’utilisateur comme le sont le poids, l’âge et les conditions médicales. La base de connaissances doit contenir tous les médicaments et autres traitements, y compris les dosages, la dose par kg de poids corporel, la dose pour des indications spécifiques, les voies et les taux d’administration. Tout le travail peut être effectué par une équipe d’un médecin ou pharmacien. connaissance nécessaire (ou au moins accès), un expert en bases de données et un programmeur en un an ou en unités standardisées de trois années.